Catherine Puigelier

Les grands procès : Un territoire d’écriture (Tome 2)

Papier

27,00 (as of 14 février 2019, 11 h 39 min)

Habituellement expédié sous 24 h

Description

Les grands procès constituent un terrain d’écriture (sachant que l’écriture peut elle-même constituer un grand procès). Pour quelle raison ? Parce que de nombreux procès (devenus de grands procès) s’articulent autour de l’écrit. Les mots qui entourent les procès peuvent être oralement prononcés. Mais ils peuvent être également retenus sur le papier dans le cadre de procès-verbaux, de témoignages, d’interrogatoires, de réquisitoires, de plaidoiries, de sténographies… Ils peuvent être encore retenus sur le papier dans le cadre de comptes rendus, d’articles de presse, de livres d’histoire, de pétitions, d’essais, de romans… Il est à peine besoin de rappeler le roman « Le Procès » (1925) de Franz Kafka (1883-1924) dans lequel un jeune homme est confronté aux affres de la justice. Chaque siècle est l’occasion d’une écriture des procès (il peut s’agir d’une écriture au cours du siècle du procès ou d’une écriture au cours d’un autre siècle du procès). Le présent ouvrage constitue le Tome II d’un examen des Grands procès en tant que territoire d’écriture.

Informations complémentaires

Éditeur

Mare & Martin

Collection

Droit & littérature

Auteur (s)

Catherine Puigelier

ISBN

978-2-84934-390-6

Pages

327

Date de parution

Janvier 2019

Format

Papier

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les grands procès : Un territoire d’écriture (Tome 2)”